Moteur à allumage commandé

Un moteur à allumage commandé est une famille de moteur à explosion, pouvant être à deux temps, à quatre temps ou Wankel.



Catégories :

Moteur à explosion

Recherche sur Google Images :


Source image : www.ifp.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Désormais, le moteur à allumage commandé est en particulier un propulseur pour..... Les courbes d'avance à l'allumage sont sensées prendre en compte les ... (source : scribd)
  • Le moteur à allumage commandé est le moteur le plus développé et maintient une... Motor explosión interna; Technologie avancée ; Advanced technology;... (source : cat.inist)
  • Format de fichier : PDF/Adobe Acrobat... urbaine le rendement maximum du moteur à allumage commandé est de l'ordre..... et l'avance à l'allumage. Aussi, il apparaît actuellement logique... (source : sti.cnam)

Un moteur à allumage commandé est une famille de moteur à explosion, pouvant être à deux temps, à quatre temps ou Wankel.

Dans ce type de moteur, contrairement au moteur Diesel, le mélange combustible ne s'enflamme pas spontanément, mais sous l'action d'une étincelle génèrée par la bougie.

Le moteur à allumage commandé est équipé d'un dispositif complet d'allumage, composé de :

Avance à l'allumage

Du fait que le front de combustion généré par l'étincelle de la bougie met un certain temps à parcourir la chambre de combustion, on a intérêt à la déclencher avant que le piston n'atteigne le point mort haut.

Actuellement, c'est un calculateur électronique qui gère l'allumage et par conséquent l'avance : avec un capteur de PMH et d'un système indiquant la charge instantanée du moteur.

Distribution des étincelles

Sur les automobile, il était habituel d'utiliser une seule bobine pour l'ensemble des cylindres, et de distribuer les étincelles au moyen d'un delco. À noter que le "distributeur rotatif" dont chacun des plots correspondait à une bougie fut découvert en 1899 par le Français Léon LEFÈBVRE et que ce dispositif fut repris, en 1908, par les Américains Edward DEEDS et Charles F. KETTERING qui le commercialisèrent sous le nom de DELCO.

Sur les motos et désormais sur les automobiles, pour des raisons d'encombrement, on utilise rarement de delco, mais plutôt un dispositif à étincelle perdue : on utilise une bobine pour deux bougies. Les deux bougies sont montées en parallèle, et installées sur des cylindres dont les pistons sont décalés de 360°. Pour des cylindres décalés de 180° ou autre valeur, on utilise une deuxième bobine.

À chaque fois que les pistons atteignent leur point mort haut, les deux bougies font une étincelle. Celle qui se produit dans le cylindre rempli de gaz frais enflamme le mélange, alors que celle qui se produit dans le cylindre en fin d'échappement n'a aucun effet.

De cette manière, un moteur à quatre cylindres est équipe de deux bobines et deux rupteurs.


Aujourd'hui, les moteurs disposent d'une bobine par bougie, l'allumage ne se faisant que quand c'est indispensable.

Avantages et inconvénients du moteur à allumage commandé

Les pannes

Les pannes d'allumage sont une des grandes causes d'immobilisation involontaire des véhicules à moteur.

Tout ce qui est relatif au réglage du dispositif d'avance est désormais géré par un ordinateur (calculateur) et n'est plus sujet aux pannes décrites ci-dessus. Les pannes pouvant survenir sont par conséquent des pannes dites "électroniques" : défauts des différents capteurs, de connexions et du calculateur lui-même.

Les pannes suivantes sont évidemment toujours d'actualité :

Utilisation historique

Dans les débuts du moteur à explosion, on utilisait la variation de l'avance pour moduler la puissance du moteur. Quoiqu'efficace, ce procédé était complètement illogique et a été remplacé par une commande d'ouverture du carburateur.

L'inconvénient de ce dispositif était une consommation constante de carburant quelle que soit la puissance demandée au moteur.

Combustion

La combustion du mélange est une transformation chimique (oxydation vive) du carburant et du dioxygène.

On utilise généralement l'octane comme molécule servant à décrire une combustion de ce type.

Équation de la combustion de l'octane :

2 C8H18 + 25 O2 = 16 CO2 + 18 H2O


Pour être plus précis dans l'estimation de la réaction réelle, on prend les nombres molaires réels de l'analyse chimique du carburant.

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_%C3%A0_allumage_command%C3%A9.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu