Daimler Benz DB 600

La famille de moteur DB 600 de la firme Daimler Benz, forma le principal moteur des avions de chasse allemands de la Deuxième Guerre mondiale.



Catégories :

Moteur d'aviation - Moteur à explosion

Recherche sur Google Images :


Source image : www.techno-science.net
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  •  messages Chaque version donnant lieu à de multiple variantes comme par exemple le ... Aucun DB 600 n'étant disponible, le ministère décida de l'utilisation de ..... Moteur : 2 moteur Daimler - Benz DB 603A de 12 cylindres en V inversé de 1 750 ch... (source : batailles-1939-1940.historyboard)
  • Ce fut la version la plus courante du Bf 110 au cours de la bataille d'Angleterre..... développant 635 ch, et la version D du Daimler - Benz DB 600 de 1.000 ch...... Moteur : 2 Daimler Benz DB 603A de 12 cylindres en V inversé de 1850 ch... (source : tuffereau)

La famille de moteur DB 600 de la firme Daimler Benz, forma le principal moteur des avions de chasse allemands de la Deuxième Guerre mondiale. La série commença avec le DB 600A en 1934, qui évolua par l'introduction de l'injection directe en DB 601 produit à 19 322 exemplaires, puis par une augmentation du régime et une autre légère de la cylindrée en DB 605 (42 400 exemplaires produits). D'autre part une version de particulièrement grosse cylindrée, le DB 603 de 44, 5 litres, fut produite à 8 758 exemplaires en 36 versions.

Historique

Un DB 605

Formée en 1926, par le regroupement de Daimler et de Benz, Daimler-Benz AG, commença particulièrement tôt, en 1927, à produire des moteurs d'avion à refroidissement liquide en configuration en V, avec son modèle F2. L'étude pour son remplacement, commencée en 1932, à la création du DB 600A, dont la production débuta en 1937. Ce moteur de configuration V12 inversé, développait 1050 chevaux à un régime de 2400 tours par minutes. Grâce à un compresseur d'un étage, il pouvait maintenir cette puissance jusqu'au dessus de 4000 mètres. L'alimentation en carburant d'indice d'octane à 87 (essence B4), était assurée par un carburateur à pression, localisé entre le compresseur et les soupapes d'admission. Un système de minuterie automatique permettait d'apporter une pression d'admission supérieure de 10% pendant une minute. Un Junkers Ju 90 équipé de quatre de ces moteurs put dans ce cas établir un record d'altitude avec une charge de dix tonnes, avec 7242 mètres, le 8 juin 1938. Certains des prototypes du nouveau chasseur Messerschmitt Bf 109, furent aussi pourvu de ce moteur.

À l'exemple de Junkers, Daimler Benz AG, décida aussi d'adopter l'alimentation par injection directe du mélange, découverte par Bosch pour les moteurs diesels, ce qui donna naissance au nouveau DB 601, plus puissant et fiable, qui remplaça dans ce cas son prédécesseur. Le compresseur était lui extrêmement novateur, au lieu de l'entraînement mécanique respectant les traditions avec des vitesses que le pilote changeait selon l'altitude, il utilise une transmission oléohydraulique, réglé par un manomètre donnant une vitesse variable à l'hélice du compresseur, s'adaptant à l'altitude automatiquement. Ce dispositif évite comme sur les compresseurs respectant les traditions de consommer de la puissance du moteur en fournissant une compression de façon plus souple et progressive, selon la pression extérieure. Le moteur connu diverses variations pour optimiser ses performances spécifiquement en altitude, en utilisant par exemple du carburant C3 à plus haut indice d'octane (indice d'octane à 100) et des vitesses différentes pour son compresseur. L'introduction du DB 601E et de ses dérivés F et G, amena la pressurisation du circuit de refroidissement, retardant l'ébullition du liquide, ce qui évitait la surchauffe et permettait d'utiliser le moteur plus longtemps à haut régime.

Coupe d'un DB 605

Les allemands contrairement aux alliés, ne pouvaient pas du fait de la faiblesse de leur industrie pétrolière, augmenter la puissance de leur moteur par l'augmentation de l'indice d'octane du carburant, le perfectionnement des moteurs Daimler Benz, passa par conséquent par l'augmentation de la cylindrée et du régime moteur. Le DB 603 explora la voie franche de l'augmentation de cylindrée par le réalésage et l'augmentation de la course des pistons, mais plus lourd, il fut en particulier employé dans les bimoteurs. Le DB 605, prit une approche différente et plus payante, en reœuvrant la forme des têtes de cylindre et des pistons, et le fonctionnement des soupapes, la cylindrée utile fut maximisée et le régime moteur largement augmenté.

Description et caractéristiques

Toute la série du moteur utilise la configuration classique en Allemagne du V inversé, les douze cylindres possèdent chacun quatre soupapes, avec une chambre interne de sodium pour le refroidissement. Le bloc moteur est coulé d'une seule pièce dans un alliage silumin-Gamma, dans lequel les chemises en acier durci des cylindres viennent se visser. Le vilebrequin est forgé en acier et en une seule pièce, avec des contre-poids pour son équilibrage, il repose sur sept paliers en bronze renforcé d'acier. Les pistons, eux, sont en alliage d'aluminiun et sont pourvus de segments flottants. L'injection est assurée par douze pompes à haute pression, montées entre les cylindres, et alimentées par une pompe de transfert Graitzin. Deux magnétos Bosch pour douze cylindres, assurent l'allumage. Le réducteur d'hélice est particulièrement compact, avec uniquement trois pignons dont deux imbriqués, ce qui favorise la mise en place d'un capot aérodynamique, il percé en son centre pour permettre l'installation d'un canon tirant au travers de la casserole d'hélice.

Versions

Fichier :DB 601 -1. jpg
Un DB601

À partir de la fin 1944, l'ensemble des moteurs de la lignée DB605 étant pourvus en standard du système MW-50, la désignation des moteurs fut revue et la lettre "M" désignant un moteur pourvu de ce système disparut. Les lettres "B" et "C" indiquent l'essence utilisée.

Bibliographie

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Daimler_Benz_DB_600.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/03/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu